Christine SPITERI

naissance du monde, christine spiteri, art numérique

“NAISSANCE DU MONDE”
série limitée rouge avec certificat impression numérique
plexi-glass 37 x 100 cm
prix sur demande

PRÉSENTATION

Un atelier à Opio

Christine Spiteri s’installe sur la Côte d’Azur en 1979 en tant que plasticienne.  Ses recherches  artistiques l’amènent à s’intéresser plus précisément à la géométrie sacrée.  C’est ainsi que ses mandalas deviennent un de ses thèmes préférés à partir de 2005.

Plus que tout, elle aime jouer avec les structures géométriques et se laisser porter par l’instant présent. Je m’explique, ses oeuvres sont imaginées comme un voyage dans le temps depuis la préhistoire. Avec des détails puisés dans la mythologie, elle nous transporte jusqu’à abstraction d’un futur lointain.

C’est ainsi que son voyage imaginaire mêle les traditions du Tibet à l’Afrique ou encore de l’Inde à l’Amérique.

Ses sources d’inspiration sont nombreuses,. Nous retrouvons des traces de la Déesse Mère aussi bien que  à l’histoire de nos origines. Des détails perceptibles sont visibles en cherchant autour de l’évolution de l’écriture,. Un autre thème transparait dans son oeuvre celui de la migration des peuples lors des différentes phase de glaciation et réchauffement de notre planète.
En conclusion, elle nous entraine dans le monde de la mythologie, des croyances et des savoirs.

SA DÉMARCHE ARTISTIQUE

Une démarche éthique avec une matière “éco-pure”

La particularité de Christine en tant que sculpteur se trouve dans sa démarche éco-innovante. Ses sculptures sont réalisées à partir d’une matière unique « éco-conçu » pure, une création de l’artiste.

Elle travaille en modelage puis fait sécher ses créations au soleil l’été. Après cette étape, les sources de chauffage de sa maison l’hiver font le reste. Cette démarche Zéro carbone lui permet être dans une démarche développement durable.
Enfin les pièces sèches se sculptent de façon traditionnelle. Elles sont patinées ou peintes à “la tempéra”. C’est un procédé ancien c’est à dire que le peintre utilise du jaune d’oeuf et des pigments naturel en fonction de l’effet souhaité.
Parmi ses nombreuses participations à des expositions, il y a la manifestation appelée “OFF de la biennale de St Paul de Vence” en 2018. Plus récemment, au mois de février dernier, Christine Spiteri exposait à l’espace TOSTI – Plage du Loup à Villeneuve Loubet.

Ecrivez et appuyez sur Entrer pour rechercher

Panier