Visite de la FIAC 2016 au Grand Palais – Rencontre avec le galeriste Jérome Poggi

Posted in ExpositionsMarché de l'art

La connaissance du fonctionnement et de l’actualité du marché de l’Art Contemporain me paraît indispensable à notre métier d’Expert spécialisé en Mobilier et objets Précieux. Notre ami Frederic Elkaim, fondateur du cercle franco-suisse d’Amateurs d’Art nous détaille les choix stratégiques du Comité d’organisation.

Les choix stratégiques de la FIAC 2016 : vers une sélection de galeries plus recentrées et On Site, mélange de valeurs sûres de l’art moderne et contemporaine. Pour mieux comprendre ce milieu artistique foisonnant et parfois difficile d’accès pour le commun des mortels, quoi de plus simple qu’un déjeuner nous permettant de dialoguer, en petit comité, avec un grand témoin du Marché de l’art parisien.

Le jeune (et rare galeriste parisien sélectionné depuis 5 années consécutives sur les 186 présents), Jerome Poggi, s’est installé récemment au cœur de Paris au 2 rue Beaubourg. Après une formation dans une grande école et un doctorat en histoire de l’art, il fait le choix de quitter le milieu institutionnel pour créer sa propre galerie et aider 15 artistes à intégrer le marché de l’art au plan international.

Tout comme à l’époque du XIXème siècle, les artistes et les marchands s’entre aident pour approcher les collectionneurs. De nouvelles formes de coopérations s’établissent entre les « Nouveaux commanditaires » et les artistes, pour aboutir à la création d’œuvres dans un but d’intérêt général (nouvelles formes de coopération avec Sociétés). Les initiatives privées et publiques sont une dynamique de la création artistique.

Le plus marquant de cette journée, riche en découvertes de cheminements intellectuels et de questionnement sur le sens de la vie, c’est l’ambiance générale qui se dégage de toutes les « pièces » présentées. Il faut savoir remettre en question les certitudes du passé : oublier les notions du beau et de l’esthétique et ressentir le partage d’une émotion ou voir une réalité du monde aussi bien dans sa brutalité et les doutes suscités par l’expression de la sensibilité artistique.

Savez vous définir ce qu’est un « Solo Show », « une pièce », « une performance », la différence entre art conceptuel et Nouveau Réalisme ? Le décryptage de l’art contemporain nécessite une appropriation de nouveaux concepts qui sont à vivre plutôt qu’à lire. Vous pouvez aussi consulter le Kunstkompass ou Artfacts.net, et pour connaître le classement des galeries, lire le « Palmarès Quemin » ou encore rechercher qui sont les « big four ». Très étonnamment pour certains noms inconnus du grand public, la hiérarchie des artistes et de leur côte s’établit en millions de dollars pour les premiers de ces classements.

Nous entrons dans une nouvelle époque qui utilise donc son propre vocabulaire, ses tendances, ses ruptures du passé, tous veulent s’inscrire dans le XXIème siècle, quitte à ne pas être totalement compris de tous leurs contemporains. Les collectionneurs avaient fait leur marché en «preview» avant l’ouverture de la FIAC au public et se donnent déjà rendez vous au prochain événement à New York.

La revue l’ŒIL rappelle toutefois que « les œuvres de moins de 25000 euros représentent 90% des lots proposés en ventes publiques » ce qui nous laisse une chance de pouvoir en acquérir !

Partagez cet article

Ecrivez et appuyez sur Entrer pour rechercher

Panier
Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this