Eternelle Egypte des Pharaons

Posted in Expositions

Chaque année, le Grimaldi Forum de Monaco organise une exposition à la scénographie extraordinaire nous permettant de voyager tout en restant sur la Côte d’Azur. Avec la délicate attention de l’organisateur qui offre une étole en laine pour atténuer la différence de température entre l’extérieur et l’intérieur, nous sommes prêts pour la visite des 12 espaces thématiques consacrés à  “L’or des Pharaons, 2 500 ans d’orfèvrerie dans l’Egypte ancienne”.

La maîtrise des techniques

A la vue des sculptures, sarcophages ou stèles aux hiéroglyphes mystérieux, le voyage dans le temps de près de 5 000 ans s’opère immédiatement. Cette exposition fait partie de la prochaine programmation du Musée du Caire c’est dire la qualité des oeuvres présentes.

 

Bracelet aux canards ayant appartenu à Ramsès II

 

 

 

 

 

Or, lapis-lazuli, faïence (Bubatis,Zagagiz). XIX ème dynastie,Le Caire, Musée égyptien.

 

Des fouilles organisées au XXème siècle ont permis de dégager, malgré les pillages qui ont existé de tout temps, des bijoux antiques remarquables.

Nous pouvons admirer l’équilibre des formes géométriques, l’attention aux formes animales, le jeu des matières qui me semblent d’une modernité incroyable. Ces bijoux pourraient aussi bien se porter encore aujourd’hui dans nos défilés de mode.

Ils reflètent  l’absolue maîtrise des techniques au travail de l’or, argent, verre et pierres dont quelques objets illustrent les savoir faire suivants:

  • La fonte (bague chevalière avec le cartouche de Toutenkamon), or
  • Le cloisonné (bracelet à Oudjat au nom de Chéchonq 1er) or, lapis lazuli, cornaline, faïence, pierre Tanis,
  • Le filigrane et la granulation (bracelet aux canards de Ramsès II) or, lapis lazuli, faïence,
  • La ciselure

Permanence de la force du message symbolique

Ce masque funéraire nous révèle la puissante personnalité du défunt ainsi que son pouvoir par la représentation de ses attributs tout en finesse. Le visage de l’homme exprime à la perfection le message de l’éternelle jeunesse.

 

Le collier large d’une princesse (XII ème dynastie, règne d’Amenemhat II) en or, cornaline, lapis-lazuli et amazonite est composé de 5 rangs d’amulettes protectrices. Le Caire, Musée égyptien.

 

Après cette visite, nous sommes émerveillés par tant de qualité et d’imagination de la part de ceux qui ont réalisés ces objets d’art. Bien qu’ils aient un rôle religieux, politique ou social, ils traduisent une civilisation  basée sur une notion de dépassement de l’espace-temps ce qui rend fascinant l’étude de l’Egypte antique.

Ecrivez et appuyez sur Entrer pour rechercher

Panier
Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this