Expo Matisse et Picasso à NICE

Posted in Expositions

“Matisse et Picasso, la comédie du modèle” est un drôle de thème choisi pour une exposition présentée dans la villa génoise du XVIII ème siècle, au coeur du quartiez de Cimiez, à NICE. On ne sait pas bien à quoi s’attendre, en fait, l’intitulé fait référence au roman d’Aragon, Henri MATISSE, publié en 1971, selon le document de présentation de l’exposition.

Dans le cadre des évènements organisés par le programme culturel “PICASSO-Méditerranée”, le Musée Matisse  a choisi de montrer comment MATISSE et PICASSO se sont appropriés le thème de la représentation de leurs “modèles” au cours de leur carrière.

De l’autoportrait au portrait, les deux styles sont très différents, comme nous pouvons le voir immédiatement lorsque les oeuvres sont présentées dans le même espace.

Dommage que les historiens de l’art se perdent dans des analyses intellectuelles excessives “autour des modalités du rapport entre l’artiste et son modèle”. “Projeter, voir, transformer, convoiter, posséder, transcender” seraient des thèmes communs aux deux artistes sur la question du “dédoublement de l’acte perceptif”… j’abandonne les tentatives d’explications sur fond de “morpho génèse” et autres termes incompréhensibles pour moi.

Si vous arrivez à lire la description annoncée sur le site du Musée Matisse, rappelez moi !

Autoportraits

Picasso et son modèle fauteuil, jeu de profils dans un cercle, palette et pinceaux

 

Pour ma part, je pense qu’il suffit simplement de plonger notre vision dans leurs oeuvres picturales qui sont des instants de vie imaginaire que les deux monstres sacrés de l’art moderne du XXème siècle ont souhaité nous faire partager.

Malgré leurs 16 ans d’écart, leurs talents innés et leur désir de marquer l’histoire de l’art du XXème siècle les avait soudé dans ce projet ambitieux; Chacun avait respecté le talent de l’autre et cette anecdote est touchante:

Ils se sont échangés t respectueusement leurs oeuvres dès leur première rencontre en 1906 à PARIS. L’un choisit un autoportrait de l’autre et les 2 tableaux sont exposés ici côte à côte, ce qui est assez émouvant pour nous spectateur, rétrospectivement.

Couleurs du sud

Leurs visites régulières dans la région niçoise, Henri Matisse (1869-1954) à Vence et Pablo Picasso (1881-1973) à Vallauris puis à Mougins, ont laissé des traces de leur joie de vivre et détachement des aspects matériels dans leurs tableaux et sculptures.

C’est la petite histoire qui fait tout basculer :  Matisse découvre alors qu’il allait repartir après 8 jours de mauvais temps ininterrompu, le ciel bleu azur que nous retrouvons dans ses vues depuis la représentation de la fenêtre de sa chambre d’hôtel.

Pour PICASSO, alors qu’il séjournait à ANTIBES, il décide de se rendre à  Vallauris qui organise la fête des potiers, un dimanche… là il rencontre la famille RAMIE qui lui propose de s’essayer à la céramique.

Lieux de visite

Après la mort de Matisse, PICASSO lui rend hommage et là encore, c’est une séquence émotion devant ce tableau qui traduit tout le respect d’une amitié éternelle pour le style coloré de MATISSE.

Son empreinte dans notre région est si forte que nous avons plaisir à retourner sur les lieux de vie et de travail de ces deux artistes d’exception: chapelle Matisse à Vence, Musée Picasso à Antibes.

Les historiens évoquent une certaine “rivalité” entre eux.  Comment parler de hiérarchie ? Nous voyons deux approches simplement de la création que nous pouvons admirer encore et encore.

 

 

 

 

 

 

Ecrivez et appuyez sur Entrer pour rechercher

Panier
Previous Next
Close
Test Caption
Test Description goes like this