Vente d’Art «on line » ou « en live », quelles différences ?

ventes aux encheres on line et in live
Posted in Antiquité & ContemporainExpertisesMarché de l'art

Durant le confinement, les maisons de ventes ont organisé des ventes d’art en lignes. Les formules on line et in live ont eu du succès. En parallèle, les sites « Marketplace » ont également réalisé des ventes par Internet. Désormais, nous savons que nous serons de plus en plus nombreux à acheter en ligne. C’est l’occasion de se pencher sur les subtiles garanties, comme nous l’explique en détail Aude Ceysson, commissaire-priseur.

La vente d’art on line

Premièrement, il existe les ventes aux enchères publiques régies par les commissaires-priseurs. Cependant d’autres opérateurs organisent également des ventes d’art en ligne.

  • Les ventes aux enchères en « live » : le commissaire-priseur réalise une vente publique en direct. Il suit les enchères dans la salles et en ligne via un écran de contrôle.
  • Les ventes aux enchères online : c’est un système automatique qui gère la vente uniquement sur Internet. Cette dernière  peut durer plusieurs jours. Dans ce cas, le commissaire-priseur contrôle toujours le catalogue de vente. On parle de vente dématérialisée.
  • Les ventes directes en ligne. Ici, c’est différent parce qu’il s’agit d’une vente de gré à gré avec un prix fixe ou négocié. Cependant les acquéreurs bénéficient des mêmes garanties. La confusion vient du fait que les maisons de ventes organisent ces trois types de ventes. En parallèle d’autres opérateurs du marché proposent des ventes en ligne également.

En réalité, le grand public connait mal les différentes règles de droits qui peuvent s’appliquer. Alors est-ce la même chose d’acheter sur une  plateforme de vente ou en salle des ventes publiques ? Et bien non Ebay ou Amazon ne proposent pas toujours les mêmes garanties à l’acheteur.

Quelles sont les garanties de l’acheteur pour un achat on line ?

Si vous achetez sur un site marchand, le droit de la consommation s’applique. C’est à dire que vous ne serez pas couvert notamment en cas de faux, ou d’imitation. En outre, si l’œuvre est accidentée, voire volée, l’acheteur n’aura pas la même garantie.  De plus, les informations sur la côte de l’artiste ne sont pas obligatoires.

A contrario les plateformes de ventes aux enchères publiques comme Drouot Live, Interenchères, Auction, où officient les commissaires-priseurs français, vous apportent des garanties. Les principales garanties d’un achat d’une œuvre d’art sont d’abord  son authenticité mais aussi son état de conservation, sa traçabilité.

Alors que les termes utilisés semblent très proches entre « online » et « en ligne », les protections du consommateur ne sont pas les mêmes.

Les usages professionnels et les obligations légales qui régissent les ventes aux enchères publiques permettent aux commissaires-priseurs de ventes volontaires d’offrir aux acheteurs et aux vendeurs un niveau de garanties bien supérieur à d’autres formes de transactions.  Par exemple, les transactions de gré à gré sur Internet n’apporte pas suffisamment d’assurance dans les transactions.

Le professionnel du marché de l’art doit vérifier la légalité de la propriété du vendeur et l’authenticité des objets vendus. N’hésitez pas à demander des informations lors d’un achat d’une oeuvre d’art, comme le recommande le Conseil des ventes volontaires.

Il n'y a aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ecrivez et appuyez sur Entrer pour rechercher

Panier